Blogosfera Navas & Cusí

Notre cabinet d'avocats Navas & Cusí, avec des bureaux à Madrid et à Barcelone, a un caractère multidisciplinaire et une vocation internationale (basé à Bruxelles). Il est spécialisé dans le droit bancaire, financier et commercial.
Nous contacter
Pour garantir une qualité et une attention personnalisée, nous servons sur rendez-vous préalable en personne ou par vidéoconférence. Nous ne travaillons pas pour obtenir des résultats.

Le 3 juin 2024, nous avons assisté à un événement inédit : la Bourse de New York (NYSE) a connu un problème technique affectant les actions de classe A de Berkshire Hathaway (BRK.A). Lors de cet incident, le prix de ces actions, qui se négocient normalement à plus de 600 000 dollars, a chuté brutalement à 185 dollars sur certains systèmes de courtage. Cette erreur a incité de nombreux investisseurs à placer des ordres d’achat en voyant la baisse apparente, mais les transactions ont été exécutées au prix réel, voire à un prix supérieur en raison du volume des intentions d’achat une fois le problème résolu. Ce phénomène a été en partie alimenté par les médias sociaux, où le bogue a été signalé et où les gens se sont précipités en masse pour acheter.

Cette question a causé de graves problèmes. Nous avons rencontré des personnes affectées qui voulaient acheter une dizaine d’actions avec un patrimoine financier qui n’était même pas suffisant pour une action A au taux de change réel (plus de 600 000 $). Une fois l’opération réalisée, elles se sont retrouvées avec plusieurs millions de dollars d’actions mais aussi plusieurs millions de dollars de dettes, faute de fonds suffisants.

De tels événements soulèvent de sérieuses inquiétudes quant à l’intégrité du marché et à la protection des investisseurs. D’un point de vue juridique, les transactions dues à des erreurs techniques peuvent être contestables. Les investisseurs qui ont acheté des actions à des prix incorrects en raison d’une défaillance technique ont de bonnes raisons de demander l’annulation de ces transactions. La SEC (Securities and Exchange Commission) et d’autres régulateurs de marché ont des règles qui permettent d’annuler des transactions dans des circonstances exceptionnelles comme celles-ci, afin de protéger l’équité et la transparence du marché.

En fait, ces achats ont été effectués en violation du droit européen. Il est essentiel que les investisseurs concernés contactent immédiatement leurs avocats pour déposer une plainte. Ces courtiers ne peuvent pas autoriser de telles transactions, car elles pourraient entraîner un risque suprême pour le marché. Une action rapide peut améliorer les chances de résoudre ces litiges de manière favorable.

Cet incident souligne la nécessité de mettre en place des mécanismes solides sur les plateformes de négociation afin de prévenir de telles défaillances et de protéger les investisseurs contre des pertes injustes dues à des erreurs techniques. Les transactions exécutées dans ces conditions violent clairement les principes d’un marché équitable et transparent et doivent être réexaminées et annulées si nécessaire.

Chez Navas &amp ; Cusí nous sommes des avocats financiers, et nous nous occupons déjà de ces questions pour résoudre le problème dont souffrent nos clients dans cette affaire.

Author
Navas & Cusí Abogados
Artículo anterior